Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
tregormedia.info

Lannion : Bien être et détente avec le massage sensitif chez Alliance des souffles

2 Septembre 2016 , Rédigé par Bruno POHEN Publié dans #Coiffure beauté bien être

Lannion : Bien être et détente avec le massage sensitif chez Alliance des souffles
Lannion : Bien être et détente avec le massage sensitif chez Alliance des souffles
Lannion : Bien être et détente avec le massage sensitif chez Alliance des souffles

Bien être, détente, développement personnel sont les maîtres mots du concept de massage sensitif pratiqué par Alliance des souffles en la personne d' Eléonore praticienne diplomée. Le massage sensitif a un effet bénéfique d'entretien sur notre système nerveux, respiratoire, circulatoire, digestif, articulaire, osseux et sur la peau.

Chaque consultation commence par un entretien préalable avec la praticienne, suivi par le massage sensitif qui se pratique de manière classique allongé en sous vêtements ou habillé.

 

Lors de la séance, la praticienne se met à l'écoute de votre corps, réveille ses capacités, régule par le massage votre respiration jusqu'à obtenir un ryhme respiratoire commun. Cette régulation de vos deux rythmes respiratoires provoque une profonde détente chez la personne massée. Cette technique du massage sensitif s'assimile à un véritable language.

Notre praticienne vous reçoit sur rendez vous à Penvenan, au Trevou et La Roche Derrien mais peut intervenir à votre domicile. Véritable allié d'un traitement médical ou thérapeutique, le massage sensitif se pratique aussi pour son épanouissement personnel.

Pour mieux vivre votre corps, votre grossesse, votre vie d'adolescent, avec vous même et les autres, ou mieux vivre votre corps vieillissant et ses douleurs, n'hesitez pas à contacter Aliance des souffles.

alliance3.jpg

Coordonnées complètes sur le web

Eléonore Gourmelen - Tél.: 06 62 80 55 26

6 bis Rue Saint Yves - 22300 LANNION

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article